Foyer rural Lacroix Falgarde Yoga

Le souffle est l’expression dans notre corps du Prana, l’énergie vitale en Sanskrit. Cette énergie est cosmique, elle anime tous les êtres et régit l’univers.

Les Chinois l’appellent le Qi, les Polynésiens l’appellent le Mana ; elle se manifeste aussi dans le vent, dans l’énergie du soleil, de l’océan, celle de la montagne, des végétaux… La libre circulation du Prana dans le corps est essentielle pour la santé ; sans quoi, des blocages ou des maladies surviennent.

Ainsi, prendre conscience de sa respiration au quotidien est important pour préserver sa santé, rester en forme, mais aussi pour l’équilibre émotionnel, car respiration, rythme cardiaque et émotion sont liés.

Les postures de Yoga (Asana) doivent s’accompagner d’une respirations spécifique avec des temps d’inspir et d’expir, toujours par le nez, et parfois des suspensions respiratoires. De nombreuses postures permettent de développer la capacité respiratoire, de débloquer la cage thoracique, ou simplement de réapprendre à respirer avec des mouvements plus naturels du diaphragme. Les exercices de concentration sur la respiration abdominale permettent une prise de conscience et un contrôle de sa respiration, amenant à une réelle relaxation.

Les exercices de respiration dans le Yoga (Pranayama) visent à réguler la circulation du souffle et de l’énergie dans le corps ; ils peuvent être dynamisants, tonifiants, énergisants, relaxants, purifiants, ou calmants… Les effets avec une pratique assidue peuvent être une augmentation des défenses immunitaires, une régulation du rythme cardiaque ou de la température corporelle, une stabilité émotionnelle et mentale.

Respirer par le nez ? Oui car les narines servent à filtrer l’air de ses impuretés, l’humidifier et le réchauffer pour le mettre à la température corporelle. Ceci permet d’éviter les petites affections de la sphère ORL, mais aussi de diminuer les allergies. Au niveau énergétique, l’inspiration par le nez fait entrer le Prana par deux des principaux canaux d’énergie (ida et pingala) dont les deux narines constituent les orifices ; l’expiration par ces mêmes orifices permet l’évacuation des impuretés des canaux énergétiques. L’énergie circule alors mieux dans le corps et les blocages s’estompent petit à petit…